Aller au contenu Passer à la barre latérale droite Passer au pied de page

Non classé

La Cabanasse-Cérémonie du 8 mai 2021 Monument aux morts

Cérémonie du 8 Mai 2021

La cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 s’est déroulée à la Cabanasse.

Un salut solennel rendu chaque année pour nos combattants héroïques, victimes de la seconde guerre mondiale. Monsieur Fouilloy, ancien combattant, et le Capitaine Riveill ont rejoint Madame le Maire, Christine COLOMER. Puis ensemble, ils ont déposé la gerbe de fleurs au pied du monument aux morts.

Serge Polato (1er Adjoint), Stéphane Gaumond (2e Adjoint), Annick Foliard, Marie-Madeleine Lecarpentier, et Jérôme Garrigolas accompagnent le cortège.

Vote par procuration: 3 possibilités!

Pour effectuer un vote par procuration, l’électeur doit remplir un formulaire.

Il a 3 possibilités pour faire la démarche :

1- Ma procuration (Service en ligne)

Ce nouveau service permet à l’électeur de donner procuration pour voter en France à une élection ou un référendum.

Il faut s’identifier avec France Connect et indiquer une adresse mail.

Il faut ensuite se rendre dans un commissariat (où qu’il soit) ou une gendarmerie (où qu’elle soit). Munissez-vous d’un justificatif d’identité et de l’e-mail de confirmation de dépôt de la demande.

Procuration-La Cabanasse-vote-service en ligne-formulaire

2- Ma procuration (Formulaire en ligne)

Imprimer le formulaire disponible sur internet. Puis l’électeur qui donne procuration, doit se présenter en personne et avec un justificatif d’identité dans un des lieux suivants : 

  • Commissariat de police (où qu’il soit)
  • Gendarmerie (où qu’elle soit)
  • Tribunal (dont dépend son domicile ou son lieu de travail)
  • Lieu accueillant du public défini par le préfet

Le formulaire doit :

  • Soit être rempli à l’aide de l’ordinateur, puis être imprimé sur 2 feuilles (pas de recto verso)
  • Soit être imprimé sur 2 feuilles (pas de recto verso), puis être rempli à la main (lisiblement et sans ratures)

Il ne faut pas remplir le lieu d’établissement, la date d’établissement, l’heure, l’identité de l’autorité habilitée (mention Devant) et la partie réservée à la signature.

Il y remplit à la main les mentions laissées vides sur le formulaire. C’est-à-dire le lieu d’établissement, date d’établissement, heure, identité de l’autorité habilitée (mention Devant) et partie réservée à la signature.

Un récépissé lui est ensuite remis.

Lors de cette démarche, l’électeur n’a pas à prouver l’identité ou l’adresse du domicile de l’électeur qu’il désigne; pour voter à sa place. Et il n’a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence. (obligations professionnelles, vacances, habitant d’une commune différente…).

3- Ma procuration (Formulaire sur place)

L’électeur qui donne procuration doit se présenter en personne avec un justificatif d’identité dans un des lieux suivants :

  • Commissariat de police (où qu’il soit)
  • Gendarmerie (où qu’elle soit)
  • Tribunal (dont dépend son domicile ou son lieu de travail)
  • Lieu accueillant du public défini par le préfet

Il y remplit le formulaire en indiquant plusieurs informations sur l’électeur qui votera à sa place.(nom de famille, nom d’usage, prénoms, adresse et date de naissance.)

Un récépissé lui est ensuite remis.

Lors de cette démarche, l’électeur n’a pas à prouver l’identité ou l’adresse du domicile de l’électeur qu’il désigne; pour voter à sa place. Et il n’a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence. (obligations professionnelles, vacances, habitant d’une commune différente…)

Crottes alors!!

Les animaux domestiques dans le village font partie de notre quotidien, acceptant la caresse ou la friandise des voisins. 

Cependant quelques animaux ont pris la mauvaise habitude (accompagnés ou non) de faire leurs besoins sur les trottoirs, devant des habitations, les commerces ou encore les aires de jeux. 

– Est-ce que je peux laisser uriner ou déféquer mon chien dans les espaces verts, les massifs de fleurs ou au pied des arbres? 

NON, Le ramassage partout et pour tous, c’est valable même dans les espaces verts ! 

Impossible de tondre ou de planter dans des massifs envahis par les déjections.
Ramasser, c’est respecter les jardiniers, qui n’aiment pas plus que les piétons avoir de la crotte sous les pieds ou, dans leur  cas, sur les mains !

Ce n’est pas de l’engrais.
Une croyance fausse est que les excréments se décomposent et fertilisent nos espaces verts. Compte tenu de leur niveau élevé d’azote, ils font pourrir les plantes et ne nourrissent pas du tout la terre. De même, l’urine brûle l’herbe et affaiblit les arbres qui en reçoivent en quantité. 

Ça reste un problème d’hygiène.
Les crottes de chiens contiennent les mêmes bactéries que les déchets humains, y compris des agents pathogènes et sont donc nocives pour la santé. De plus, une crotte met plusieurs mois avant de se  dégrader naturellement.

C’est un facteur de nuisances.
Elles n’apportent aucun embellissement aux espaces verts et créent une odeur nauséabonde.

Il suffit de six secondes pour faire ce geste et se faire apprécier de ses concitoyens !

Vitesse: A La Cab, un clin d’oeil entre passé et présent

La Cabanasse-vitesse-passé-présent-cruchot

Cette année-là, au cinéma de Mont-Louis, sœur Clotilde donnait des leçons de conduite au Maréchal des Logis-Chef Ludovic Cruchot. 

Mais le sourire était moins de mise lors de la séance du Conseil municipal du 25 février 1964 où Mr le Maire Antoine BATLLO avec son équipe, fixent la limite de vitesse pour l’agglomération à  65 km/h, afin de calmer les ardeurs des « Fangio » de l’époque. 

Dans les années 60, la Cabanasse ne comptait environ que 270 habitants et plusieurs familles ne possédaient pas d’automobile. Mais la sécurité était déjà une préoccupation des élus.

Le Saviez-vous? 

Les premières règlementations de la vitesse remontent à 1899, 20 km/h en ville et 30 km/h en rase campagne. Mais les contrôles sont inexistants et il devint nécessaire de revoir la copie. 

Plus tard en 1921, le premier code de la route définit quelques règles (1921-1954). Mais ce n’est qu’en 1934 que des mesures plus importantes s’appliquèrent pour les poids lourds.

En 1941, le gouvernement de Vichy impose 40 km/h en ville pour tous et 80 km/h; hors agglomération pour les véhicules légers; 60 km/h pour les camionnettes et 40 km/h pour les camions de plus de 2T5. Mais tout s’efface à la Libération.

De 1964 à 1973, différentes mesures s’appliquent en fonction des lieux. Mais en règle générale, 60 à 80 km/h, d’où la mesure du Conseil municipal de l’époque. 

Dès 1991, les 50 km/h maximum s’imposent à tous pour les traversées des villes et villages. Des réductions allant jusqu’à 20, 30 km/h; voire « roulez au pas » dans des zones denses d’habitations.

De nos jours, la circulation c’est de l’entretien mais davantage encore une problématique de sécurité.

En effet, les véhicules de nos 670 habitants, de nos voisins, des touristes et de l’e-commerce génèrent un flux important de circulation. Et nous le savons, la réglementation n’est pas toujours respectée. Tout comme en 1964, une réflexion devient nécessaire pour améliorer la sécurité.

Petit Rappel: 

La vitesse est limitée à 50 km/h à partir des panneaux indicateurs classiques « La Cabanasse »; puis 30 km/h pour la traversée du village, lotissements compris. 

Nouvelle carte d’identité

La nouvelle carte nationale d’identité sera de format ID-1, soit la taille d’une carte bancaire; à l’instar par exemple du permis de conduire.

Aux règles de sécurité imposées par le règlement européen, le ministère a souhaité ajouter un certain nombre de dispositifs. L’objectif étant de mieux protéger la nouvelle carte d’identité. Leur objectif est de veiller à garantir une protection optimale des données à caractère personnel.

Une attention particulière est prêtée aux données biométriques contenues dans le composant électronique du titre. Ces données sont stockées dans un compartiment hautement sécurisé et l’accès est spécifiquement encadré.

La protection de l’identité est une mission essentielle du ministère de l’Intérieur. Depuis trois ans, la France a entrepris une démarche de modernisation de la carte nationale d’identité. L’actuel format date de 1995.

La nouvelle carte se déploie progressivement depuis le 15 mars 2021 dans le département de l’Oise. Puis à compter du 29 mars 2021, en Seine-Maritime et à La Réunion. Ce dispositif se généralise à la France entière à compter du 2 août prochain.

La nouvelle carte d’identité se veut plus sécurisée, plus pratique et verra son design modernisé. Les pouvoirs publics entendent ainsi lutter toujours plus efficacement contre le phénomène de la fraude à l’identité.

Cette volonté de modernisation rejoint l’application d’un règlement du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne. Celui-ci oblige les Etats membres à mettre en circulation de nouvelles cartes d’identité. Elles sont conformes aux dispositions de ce règlement au plus tard le 2 août 2021.

L’usage principal de la carte nationale d’identité demeure inchangé. Ce titre permet à son titulaire de justifier de son identité. Il peut également servir à son titulaire de titre de voyage. Certains États (UE et hors UE) l’acceptent au même titre que le passeport.

Nouveaux horaires

La Mairie vous accueille désormais aux horaires suivants:

Lundi: 9h – 12h et 14h – 16h

Mardi: 9h – 12h et 14h – 16h

Mercredi: 9h – 12h

Jeudi: 9h – 12h et 14h – 16h

Vendredi : 9h – 12h et 14h – 16h

Préparer l’hiver

Pour préparer l’hiver, voici des Petits conseils pour éviter les départs difficiles.

– Faites vérifier votre batterie. N’oubliez pas de relever les essuie-glaces.  

– Garez-vous dans le sens de marche pour permettre votre sortie en toute visibilité.

– Les pneus neige garantissent une meilleure adhérence. Les chaines dans le coffre sont obligatoires.

– En cas de fort gel, si le véhicule est en pente, évitez le frein à main (avec l’humidité les mâchoires peuvent rester collées). Mettez une vitesse et orientez légèrement les roues dans le sens inverse de la pente.

– Avant l’arrivée des grands froids, la meilleure solution consiste à badigeonner tous les joints de sa voiture (portières et coffre) avec de la glycérine, de la cire de bougie, du savon de Marseille ou encore du talc. Toutes ces matières empêcheront le caoutchouc de coller au métal.

Et en toute circonstance sur neige restez très prudent.

https://www.ecf.asso.fr/Les-plus-ECF/Nos-conseils/Comment-conduire-par-temps-de-neige

« Et au milieu coule un ruisseau »

« Pour certains propriétaires de terrains publics ou privés, ce titre, un peu évocateur, révèle néanmoins aussi leurs obligations. Comme le prévoit la gestion et l’entretien des cours d’eau, qu’ils soient en limite mitoyenne ou en passage exclusif; l’article L215-14 du Code de l’Environnement leur rappelle qu’ils en ont la charge.

Le SMBTV (Syndicat La Têt Bassin Versant) va réaliser une opération de nettoyage de la « ripisylve » (végétation inféodée aux bords de cours d’eau) sur les berges du JARDO. Il prendra à sa charge financièrement le déroulement de cette opération. Celle-ci va se dérouler sur 2300 mètres et concerne 76 propriétaires qui seront avertis par courrier. Chacun est tenu de laisser passer les agents et entreprises chargés des travaux (art. L215-18). Tous les éléments et articles légaux par autorisation préfectorale sont à disposition en Mairie.

La Municipalité de La Cabanasse se joint au Syndicat pour un rappel auprès des propriétaires riverains, sur l’importance d’effectuer l’entretien régulier du cours d’eau sur leur parcelle.

Le Secrétariat Mairie et les élus en charge pourront vous aider si besoin.

Le Maire, Mme Christine Colomer. »

Le Saviez-Vous? Environnement : Que d’eau, que d’eau !

A ce jour, le village n’a jamais manqué d’eau. Qu’il s’agisse des ruisseaux venant au-dessus de la RN116, des mouillères dans les champs ou du Jardo. Même les années les plus sèches. 

Cependant, les gestions des cours d’eau, tout comme celle des eaux pluviales, ne sont pas à laisser au gré de la nature quand elles impactent notre quotidien. 

Entretien des ruisseaux par les riverains et règles de bon voisinage pour les eaux pluviales s’ajoutent à nos obligations. 

Sur certaines zones, les infiltrations des petites sources souterraines ne sont pas simples à déceler et obligent des propriétaires à faire le nécessaire pour protéger leurs habitations.